Peut-on recycler les batteries de son vélo électrique ?

Publié le : 12 novembre 20214 mins de lecture

La batterie de votre vélo électrique peut perdre son autonomie et ses performances, après quelques années. Il peut être nécessaire de recycler la batterie du vélo électrique pour donner un aspect neuf à votre vélo électrique.

Comment fonctionne le reconditionnement d’une batterie ?

La réparation des batteries d’un vélo électrique consiste à enlever les composants de batterie usagés avec des batteries originales. Après la réception d’une batterie, on ouvre et retire les batteries usagées puis on les envoies au recyclage et on les remplace par des batteries au lithium neuves. Après avoir assemblé le pack batterie selon la puissance et l’aptitude requise, les batteries sont unies entre elles. Ensuite, on installe le circuit électronique qui protégera, contrôlera et équilibrera la batterie.

Des essais sont réalisés afin d’examiner le potentiel et les performances du cycle du nouveau composant. Isolez ensuite la batterie dans une gaine PVC thermo-rétractable pour empêcher les courts-circuits. Enfin, remettez le tout dans le boîtier de batterie d’origine.

La batterie d’un vélo électrique au plomb

Le principe des batteries plomb-acide est établi sur la réaction avec des éléments existants, à savoir l’acide sulfurique et le plomb. La batterie est créée d’éléments en plomb, connectés en série pour avoir la tension requise. Le composant est immergé dans une solution d’acide sulfurique et est conçu pour échanger de l’électricité entre les électrodes par une réaction électrochimique.

Un gros avantage de cette batterie est qu’elle fournit une grande puissance lorsqu’elle est connectée. Cette dernière est essentielle au démarrage d’une voiture à moteur thermique. Cependant, son inconvénient est qu’il s’agit de l’énergie minimale (environ 50%) nécessaire pour recharger la batterie. Durant le fonctionnement, l’acide sulfurique et le plomb sont scellés dans un conteneur étanche et très résistant, il n’y a donc pas de pollution. Ces piles n’ont pas d’effet mémoire.

La batterie d’un vélo électrique au lithium

Les batteries des véhicules électriques et des petits véhicules électriques (comme les trottinettes électriques) sont désormais majoritairement des batteries lithium. Cette sorte de batterie se compose de trois éléments principaux : une électrode positive, une électrode négative et un électrolyte. Ce dernier est un composé qui échange des ions entre les électrodes.

L’électrolyte est du lithium liquide. Généralement, l’électrode négative est constituée de carbone, tandis que l’électrode positive peut être constituée d’une variété de métaux ou de mélanges de métaux, tels que le nickel, le fer, le cobalt et surtout le manganèse. Ces métaux sont notamment extraits des batteries utilisées pour le recyclage : fer, acier, nickel, manganèse ou encore cobalt. Ces derniers ont une meilleure valeur commerciale. Ainsi, la plupart de ces métaux sont tous des métaux rares. Dans certains cas, le recyclage des métaux peut éviter d’augmenter l’exploitation de ces précieuses ressources naturelles.

Plan du site